LES VALEURS DE L’ASSOCIATION ARTES

 

groupe petit

LES VALEURS

Les valeurs de l’association sont fondées sur l’humanisme, la solidarité et la citoyenneté.

 L’humanisme est toute pensée qui met au premier plan de ses préoccupations le développement des qualités essentielles de l’être humain. L’humanisme est l’essence même de nos valeurs associatives. Comme l’humanisme, nous mettons l’homme et les valeurs humaines au cœur de nos questionnements. Nous reconnaissons en l’être humain son entité unique et spécifique, en inter relation constante avec son environnement possédant un potentiel de développement quel que soit son degré d’autonomie. Nous affirmons la dignité, le respect et la valeur de tout être humain avec la différence. Nous acceptons la vulnérabilité des personnes en situation de handicap et nous soutenons que l’entraide et l’assistance entre les individus sont indispensables. Accepter la différence et respecter une personne en situation de handicap ? C’est la prendre en considération en tant qu’être humain à part entière et lui permettre d’évoluer à son rythme.

 La solidarité est toute action à laquelle des hommes se sentent tenus envers d’autres hommes, généralement des membres d’un même groupe liés par une communauté de destin. Par contrat moral, nous sommes solidaires des personnes en situation de handicap,  de leur famille et  nous nous engageons  à mettre tout en œuvre pour faciliter la vie des personnes en situation de handicap.

– La citoyenneté est le fait pour une personne, pour une famille ou pour un groupe, d’être reconnu comme membre, primitivement d’une cité, à ce jour d’un Etat. De façon générale, le citoyen  relève de l’autorité et de la protection d’un Etat et de ce fait jouit des droits civiques et des devoirs envers l’Etat. La personne en situation de handicap est une personne citoyenne en tant que telle, elle a des droits et des devoirs :

Les droits sont d’ordres multiples. Nous nous assurerons qu’ils soient respectés. Prioritairement et pour illustration, nous citerons :

  • Droit au respect de sa vie privée,
  • Droit à l’intégration (droit à la scolarisation, droit à l’hébergement, droit au travail, droits civiques, droit à la pratique religieuse, ….)
  • Droit à une prise en charge adaptée dans le respect du principe de non discrimination.

Les devoirs sont assumés en fonction :

  • Du niveau d’autonomie,
  • Du projet personnalisé,
  • Du lieu de vie,
  • De l’âge de la personne.

Mais quel que soit le degré du handicap, il faut veiller à ce qu’ils soient assumés.

En conclusion, nous dirons :

Une personne en situation de handicap est un être simplement différent. Ensemble, nous avons le devoir de positiver cette différence au travers d’un projet individualisé, adapté à chaque usager. Le droit de l’usager n’a de sens que par l’accomplissement du devoir de chacun des acteurs.